Budget participatif 2018 : découvrez les projets que vous avez choisis !

Du 7 au 23 septembre, de nombreux projets pour le 11e et la capitale, proposés par des Parisien.ne.s, étaient soumis à votre vote dans le cadre de l'édition 2018 du Budget participatif de la Ville de Paris. Vous avez été 210 793 à vous exprimer : découvrez vite les projets que vous avez choisis !

Dispositif de démocratie locale, le Budget participatif vous permet de proposer des projets à l'échelle de la capitale et/ou de votre arrondissement.

La Ville de Paris réserve pour cela une enveloppe budgétaire correspondant à 5% de son budget d'investissement, soit un demi-milliard d'euros pour la période 2014-2020. En 2018, plus de 100 millions d’euros, dont 30 dédiés aux quartiers populaires, sont ainsi consacrés au Budget participatif.

Les projets lauréats sont ceux ayant reçu le plus de suffrages dans la limite de l’enveloppe d’investissement qui y est consacrée.

La liste des projets retenus

Les projets pour le 11e

Prévention et sécurité

Afin d’apaiser les rues du 11e arrondissement, et plus particulièrement celles où certains automobilistes ont tendance à circuler à vive allure, nous proposons la pose de ralentisseurs dans les rues suivantes :

- rue du Chemin Vert ;

- rue de Charonne (entre la rue Léon Frot et l'avenue Philippe-Auguste) ;

- rue Sedaine (entre la rue Popincourt et la Rue Lamy) ;

- rue des Boulets, au niveau des écoles de la cité Souzy : le passage piéton pourrait également être surélevé.

Environnement

Le centre Paris Anim’Mercoeur dispose d’un toit-terrasse d‘environ 400m2 dit « inaccessible ». Celui-ci ne dispose pas de garde-corps et est recouvert uniquement par un revêtement d’étanchéité. Le toit est aujourd’hui accessible aux personnes qui assurent son entretien.

Depuis plusieurs années, l’association MJC Paris-Mercœur, qui utilise le centre Paris Anim’, souhaiterait y créer un jardin afin d’y cultiver des fruits, des légumes, des plantes aromatiques.

Le jardin aurait un rôle éducatif, avec l’organisation d’activités pédagogiques, sociales et communautaires, en favorisant les échanges intergénérationnels des habitants, des usagers, des membres de l’association.

Le jardin s’inscrirait dans une démarche d’agriculture urbaine pédagogique permettant de retisser des liens avec la nature, l’alimentation, la terre et l’humain.

Une étude de faisabilité a été réalisée en 2017 avec des préconisations et les premiers devis.

1/ Constat

Il s’agit de repenser globalement le square Raoul Nordling et le jardin Louis Majorelle, pour qu’ils répondent mieux à leurs usages :

- Le square Raoul Nordling (1 255 m²), est très utilisé par les familles. L'aire de jeux pour enfants est surchargée ;

- Le jardin Louis Majorelle (2 700 m²), bien que deux fois plus grand, est beaucoup moins fréquenté en raison des massifs compacts et d’entrées peu visibles depuis l’espace public et de sa non mise en valeur.

2/ Propositions

- Créer une 3e aire de jeux pour enfants dans le square Raoul Nordling ;

- Réaménager le jardin Louis Majorelle pour l’aérer et valoriser ses plantations.

3/ Conclusion

Ce projet, déposé par le Conseil de Quartier Bastille-Popincourt, vise à redonner de la convivialité et à embellir cet espace de plus de 4 000 m2 au pied de l'église Sainte-Marguerite.

Cadre de vie

Le quartier de Belleville Saint-Maur souffre de multiples problèmes s'agissant de l'espace public : trottoirs et chaussées dégradées et voies vélos impraticables. Le projet consiste à poursuivre le projet dont la première phase a été votée en 2016, mais qui n'avait pas permis de traiter tous les points noirs, notamment les rues Oberkampf, Jean-Pierre Timbaud et Saint-Maur. Il est donc proposé de se concentrer cette fois sur toutes les zones qui n'ont pas encore été traitées sur la base d'un diagnostic élaboré par les habitants et l’expertise des services de la Ville de Paris.

Sport

Plusieurs TEP du 11e sont difficilement praticables en raison de l’usure importante de leur revêtement : Thiéré, 108 Philippe-Auguste, Emile Lepeu et Bullourde. Nous proposons la réfection du revêtement de ces 4 terrains. Nous proposons également que soit étudiée la possibilité de couvrir un ou plusieurs de ces TEP par une structure légère telle qu’un auvent ou encore un filet ou une bulle, notamment dans le cas des terrains de tennis afin de permettre une pratique sportive même par temps de pluie.

À cela, nous ajoutons une demande précise : qu’une partie du local du TEP Thiéré soit aménagée en espace convivial à disposition des associations sportives.

Nous souhaiterions que les TEP du 11e soient davantage mis en valeur par une végétalisation de leurs abords (au sol ou sur les toits) ainsi que par l’implantation d’aménagements sportifs dans les espaces inutilisés, comme des agrès sportifs et des tables de ping-pong. Nous souhaiterions que soit étudiée la création d’un 2e TEP rue Charrière,  en lieu et place d’un des deux terrains de boules inoccupés ?

Ce projet, pris à l'initiative d’un habitant, « Wephi », et de l'association du TC11-ASSB, s'inscrit dans une démarche globale dont les bénéfices profiteront à l'ensemble des habitants. Il a le soutien de la Ligue de Tennis de Paris et du conseil de quartier Bastille-Popincourt.

Éducation et jeunesse

Pour sensibiliser les enfants au gaspillage alimentaire et au compostage, apprenons-leur dès le plus jeune âge à trier les déchets. Pour cela, nous proposons l'installation de tables de tri sélectif des déchets dans l'ensemble des cantines scolaires des écoles élémentaires du 11e arrondissement.

Une table de tri permet de répartir les déchets des repas afin d'organiser leur valorisation. Ils peuvent ainsi être compostés et utilisés dans les jardins pédagogiques des écoles ou dans les jardins partagés du quartier.

Un enfant qui trie ses déchets prend conscience de ce qu'il jette et réalise parfois qu'il a eu les yeux plus gros que le ventre.

À titre d'exemple et selon le modèle de table choisi, les enfants pourront trier les déchets selon trois catégories :

Déchets organiques destinés au compostage naturel : restes alimentaires facilement compostables, c’est-à-dire transformables en terreau : fruits et crudités ; en exceptant les déchets d'origine animale.

Les autres restes alimentaires non valorisables par le compostage naturel : viande, poisson, pâtes, légumes cuits.

Et les emballages (pots de yaourt, papier du fromage ou du beurre, serviette, etc.).

Oui à des enfants écocitoyens !

Le problème des toilettes scolaires n'est pas une fatalité : les équipements et les pratiques doivent évoluer. Mais commençons déjà par faire des travaux nécessaires dans chaque établissement en écoutant les besoins des usagers !

Ces travaux pourraient notamment concerner 9 établissements du 11e : groupe scolaire rues Alphonse Baudin / St-Sébastien ; EM passage Beslay ; EM boulevard Richard Lenoir ; groupe scolaire rues Servan / St-Maur ; EM rue de la Roquette ; groupe scolaire rue St-Bernard ; EM rue Pihet ; groupe Scolaire rue Godefroy-Cavaignac ; groupe Scolaire 109 avenue Parmentier...).

Solidarité et cohésion sociale

Ce projet vise à améliorer les conditions de vie du CHRS Charonne (centre d'hébergement et de réinsertion sociale). Il a été déposé par des habitantes du centre, et comprend trois volets :

- L’installation d’une laverie dans les locaux, pour faciliter les tâches domestiques, réduire les frais et éviter les vols du linge ;

- Le déploiement du WI-FI, pour lutter contre la fracture numérique en donnant à toutes les familles, même sans ressource, accès à l’actualité et aux services administratifs en ligne, et pour permettre aux enfants d'effectuer des recherches pour leurs travaux scolaires ;

- L’installation d’une cuisine collective, pour favoriser les moments conviviaux entre résidents en partageant leurs recettes de tous les pays et pour avoir un lieu où partager des moments de complicité avec les enfants autour d’une recette.

De nombreuses structures et associations dans le 11e mettent en œuvre des animations et proposent des services au bénéfice de tous les habitants, petits et grands de tous les quartiers. Ces animations et services d’intérêt général favorisent naturellement le vivre-ensemble et la solidarité dans notre arrondissement.

Afin de faciliter la mise en place de ces animations et services, nous proposons de mutualiser par le Budget participatif un achat de matériel pour toutes les associations locales à but non lucratif, qui participent à tisser le lien entre tous les habitants du 11e.

Les achats viseront notamment à doter ces associations de mobilier neuf et d’équipements pour leurs animations et services. Notre projet porte aussi l’objectif de répondre à des besoins plus particuliers pour certaines d’entre elles : matériel audiovisuel ou informatique, électroménager, matériel sportif, barnum…

Ce projet est co-porté par l’AGECA, l’Équipe de rue de l’association Charonne, l’association Onze Mille Potes et la Petite Rockette.

Les projets parisiens

7 projets à échelle parisienne ont retenu votre attention.

Retrouvez-les tous ici !

Vous avez voté pour ces projets, nous les réalisons !

Grâce au Budget participatif, de nombreux projets pour lesquels vous avez voté ont pu voir le jour. Zoom sur deux projets déjà réalisés et deux autres en cours dans le 11e :

Les projets déjà réalisés dans le 11e


Le réaménagement du conservatoire municipal Charles Munch

Un hall d’accueil plus spacieux, deux nouvelles salles de pratique collective, un espace de travail supplémentaire pour les élèves, une mise en accessibilité du bâtiment, un système de chauffage plus respectueux de l'environnement et une pergola requalifiée pour la rendre plus conviviale : ce projet pour le 11e lauréat à l'édition 2015 du Budget participatif a été livré en décembre 2016.

L'aménagement d'un parcours sportif de Nation à Stalingrad

Dans le cadre du Budget Participatif 2015, le projet d’aménagement d’un parcours sportif sur les boulevards de Charonne et de Ménilmontant, à la frontière des 11e et 20e arrondissements, a été plébiscité par les Parisien.ne.s. Profitant de cette initiative citoyenne, la Ville de Paris a développé le projet d’une vaste trame sportive qui reliera la place de la Nation à la place de la bataille de Stalingrad, afin de répondre à un double objectif de santé publique et de démocratisation des usages sportifs.

Cette trame, dont l'aménagement se poursuivra jusqu'en 2020, intègrera de nombreux agrès, des activités ludiques et contribuera à la requalification de l’espace public de l’est parisien. Dans le 11e, le premier tronçon, entre les métros Philippe Auguste et Avron, a d'ores et déjà été livré : il comprend des appareils de musculation, et permet de sécuriser les traversées des joggeurs entre Nation et Belleville.


Les projets en cours dans le 11e

Le réaménagement de la bibliothèque Faidherbe

Des travaux importants seront menés à la bibliothèque Faidherbe jusqu'au début de l’année 2019 pour améliorer les conditions d’accueil du public. Ces futures transformations répondent aux besoins et aux attentes exprimés par les habitant.e.s puisqu’ils sont le fruit d’un projet lauréat du Budget Participatif en 2016.

Ces travaux, d’un montant de près d’un million d’euros, prévoient notamment :

  • la création d’une salle de travail pour les étudiants au 4e étage ;
  • la réorganisation de l’espace d’accueil et la mise en place du prêt automatisé ;
  • la mise en valeur de la façade et sa végétalisation ;
  • la modernisation des sanitaires ;
  • la mise en accessibilité de l’équipement aux personnes à mobilité réduite.

À cela s’ajoute un changement de nom voté au Conseil de Paris, sur une proposition du Conseil d’arrondissement. Cet équipement portera désormais le nom de Violette Leduc, en hommage à cette grande romancière du 20e siècle (1907-1972), pionnière de l’autofiction.

Riche de collections de livres mais aussi de supports audio et vidéo, la bibliothèque deviendra également médiathèque. Un petit peu de patience et vous découvrirez donc la médiathèque Violette Leduc !

La réhabilitation des bains-douches Oberkampf

Cet équipement vient en aide aux plus démunis, en leur permettant de se laver et de conserver le respect de soi. Lors de l’édition 2015 du Budget participatif, les Parisien.ne.s ont plébiscité sa réhabilitation qui permettra, d'ici le début de l'année 2019 :

  • De rénover et d’agrandir la bagagerie de l’association Onze Mille potes : les personnes sans-domicile, orientées par des partenaires dans le cadre d’un parcours d’insertion, peuvent y déposer des bagages en toute confiance et y laver leurs vêtements ;
  • De créer un espace ressource de proximité porté par l’association Charonne, permettant aux personnes en situation de grande exclusion de se ressourcer en journée en participant à des ateliers individuels et collectifs ;
  • De mettre l’établissement en accessibilité pour les personnes en situation de handicap.

Ce nouvel aménagement permettra également de dissocier les accès pour les activités associatives et celles des bains-douches et ainsi améliorer le cadre et les services rendus au sein de cet équipement.

Dernière mise à jour le mardi 2 octobre 2018

Restez connecté

Lettre d'information

Pour suivre l’actualité de votre arrondissement, inscrivez-vous à la newsletter !

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris