Budget participatif : du 7 au 23 septembre, votez pour vos projets préférés !

Retrouvez ici tous les projets soumis à votre vote dans le cadre de l'édition 2018 du Budget participatif, et votez pour vos préférés ! Ces projets concernent aussi bien le cadre de vie que la solidarité, l'environnement, la culture, le sport, la prévention, l'éducation et la jeunesse.

Découvrez les projets !

Les projets pour le 11e

30 projets pour le 11e ont été retenus et sont soumis à votre vote.

Sport

Les utilisateurs des centres sportifs Candie, Rigal et Cours des Lions ont pu constater l’état dégradé des vestiaires, sanitaires et douches de ces trois équipements. Il serait donc opportun de procéder à leur rénovation afin d’améliorer les conditions d’accueil de leurs usagers. À ce titre, une attention particulière pourra également être portée aux espaces d’accueil de ces équipements.

Le square des Jardiniers est un espace vert, il est constitué d’une aire de jeux pour les enfants, d’espace de détente mais aussi d’un espace sportif (terrains de football et de basket). Le square est un bel espace harmonieux, mais les terrains mériteraient d’être rénovés.

Nous proposons la rénovation de ce terrain avec la réfection du sol puis l'aménagement du terrain de sorte qu’il y ait un terrain de football et un terrain de basket-ball distincts et non deux terrains en un. Par ailleurs nous proposons la pose d'un filet pour empêcher que des balles soient perdues et que les habitants se plaignent de les retrouver dans leurs cours d’immeubles.

Plusieurs TEP du 11e sont difficilement praticables en raison de l’usure importante de leur revêtement : Thiéré, 108 Philippe-Auguste, Emile Lepeu et Bullourde. Nous proposons la réfection du revêtement de ces 4 terrains. Nous proposons également que soit étudiée la possibilité de couvrir un ou plusieurs de ces TEP par une structure légère telle qu’un auvent, ou encore un filet ou une bulle, notamment dans le cas des terrains de tennis afin de permettre une pratique sportive même par temps de pluie.

À cela, nous ajoutons une demande précise :

- Qu’une partie du local du TEP Thiéré soit aménagée en espace convivial à disposition des associations sportives.

Nous souhaiterions que les TEP du 11e soient davantage mis en valeur par une végétalisation de leurs abords (au sol ou sur les toits) ainsi que par l’implantation d’aménagements sportifs dans les espaces inutilisés, comme des agrès sportifs et des tables de ping-pong. Nous souhaiterions que soit étudiée la création d’un 2nd TEP rue Charrière en lieu et place d’un des deux terrains de boules inoccupés ?

Ce projet, pris à l'initiative d’un habitant, « Wephi », et de l'association du TC11-ASSB, s'inscrit dans une démarche globale dont les bénéfices profiteront à l'ensemble des habitants. Il a le soutien de la Ligue de Tennis de Paris et du Conseil de Quartier Bastille-Popincourt.

Solidarité et cohésion sociale

De nombreuses structures et associations dans le 11e mettent en œuvre des animations et proposent des services au bénéfice de tous les habitants, petits et grands de tous les quartiers. Ces animations et services d’intérêt général favorisent naturellement le vivre-ensemble et la solidarité dans notre arrondissement.

Afin de faciliter la mise en place de ces animations et services, nous proposons de mutualiser par le Budget participatif un achat de matériel pour toutes les associations locales à but non lucratif, qui participent à tisser le lien entre tous les habitants du 11e.

Les achats viseront notamment à doter ces associations de mobilier neuf et d’équipements pour leurs animations et services. Notre projet porte aussi l’objectif de répondre à des besoins plus particuliers pour certaines d’entre elles : matériel audiovisuel ou informatique, électroménager, matériel sportif, barnum…

Ce projet est co-porté par l’AGECA, l’Équipe de rue de l’association Charonne, l’association Onze Mille Potes et la Petite Rockette.

Ce projet vise à améliorer les conditions de vie du CHRS Charonne (centre d'hébergement et de réinsertion sociale). Il a été déposé par des habitantes du centre, et comprend trois volets :

1) L’installation d’une laverie dans les locaux : pour faciliter les tâches domestiques, réduire les frais et éviter les vols du linge.

2) Le déploiement du WI-FI : pour lutter contre la fracture numérique en donnant à toutes les familles, même sans ressource, accès à l’actualité et aux services administratifs en ligne, et pour permettre aux enfants d'effectuer des recherches pour leurs travaux scolaires.

3) L’installation d’une cuisine collective : pour favoriser les moments conviviaux entre résidents en partageant leurs recettes de tous les pays et pour avoir un lieu où partager des moments de complicité avec les enfants autour d’une recette.

À l’heure d’une fracture sociale et générationnelle non résolue et d’un monde en mouvement permanent, la mixité apparaît comme un enjeu stratégique. Pour intervenir sur ce champ, l’association d’éducation populaire MJC Paris Mercœur dont ses principes sont agir dans sa ville, apprendre à vivre ensemble, favoriser l’épanouissement de chacun et développer sa dimension citoyenne, propose la création d’une MJC-Mobile : véhicule électrique multifonction.

Son but est d'aller vers les habitants du 11e arrondissement, aux pieds d'immeubles, avec des professionnels et des bénévoles (enfants, jeunes et parents), pour animer des temps de rencontres formels (les ateliers socioculturels, comme des ateliers sociolinguistiques, d'écrivain public, d'aide aux devoirs,... ; ou des échanges conviviaux, comme : un bar des savoirs, une bibliothèque ambulante, un ciné-débat, une université populaire… ) et informels (des échanges de savoirs) tout terrain propices à l'émergence d'idées et d'actions pour remédier ensemble à des problématiques du territoire.

Son axe est la réappropriation du territoire par les habitants afin qu’ils deviennent acteurs et auteurs dans leur arrondissement.

Projet en quartier populaire

De nombreuses associations animent le quartier Fontaine au Roi et contribuent à tisser le lien entre tous ses habitants, petits et grands, favorisant le vivre-ensemble dans le quartier.

Ce projet vise à accompagner ces associations par l'achat de matériel nécessaire à la réalisation de leurs projets :

- 4 malles mobiles pour le Bouquin qui Bulle

- une console son et un boîtier de scène pour le théâtre du Local

- des vélos ainsi que du matériel informatique, audiovisuel et numérique pourJeunesse Feu Vert

- un studio d'enregistrement mobile et du matériel de photographie pour l'Espace Jeunes Paris Belleville

- du matériel audiovisuel pour l'association de football Tatane

Ce projet est co-porté par le Bouquin qui Bulle, l'Espace Jeunes Paris Belleville, Jeunesse Feu Vert et l'association Tatane.

Prévention et sécurité

Afin d’apaiser les rues du 11e arrondissement, et plus particulièrement celles où certains automobilistes ont tendance à circuler à vive allure, nous proposons la pose de ralentisseurs dans les rues suivantes :

Rue du Chemin Vert

Rue de Charonne (entre la rue Léon Frot et l'avenue Philippe-Auguste)

Rue Sedaine (entre la rue Popincourt et la Rue Lamy)

Rue des Boulets, au niveau des écoles de la cité Souzy : le passage piéton pourrait également être surélevé.

Environnement

Le centre Paris Anim’Mercoeur dispose d’un toit-terrasse d‘environ 400m2 dit « inaccessible ».Celui-ci ne dispose pas de garde-corps et est recouvert uniquement par un revêtement d’étanchéité. Le toit est aujourd’hui accessible aux personnes qui assurent son entretien.

Depuis plusieurs années, l’association « MJC Paris-Mercœur» qui utilise le centre Paris Anim’ souhaiterait y créer un jardin afin d’y cultiver des fruits, des légumes, des plantes aromatiques.

Le jardin aurait un rôle éducatif, avec l’organisation d’activités pédagogiques, sociales et communautaires, en favorisant les échanges intergénérationnels des habitants, des usagers, des membres de l’association.

Le jardin s’inscrirait dans une démarche d’agriculture urbaine pédagogique permettant de retisser des liens avec la nature, l’alimentation, la terre et l’humain.

Une étude de faisabilité a été réalisée en 2017 avec des préconisations et les premiers devis.

Projet en quartier populaire

Pas de fontaines dans la rue de la Fontaine au roi : c'est un comble !

De la Grisette sur le boulevard Jules Ferry au boulevard de Belleville, aucun point d'eau sur la voie publique.

Les épisodes de forte chaleur de l'été 2017 avec dégradation des bouches d'incendie et bacs à fleurs desséchées montrent que le besoin est pourtant là.

Le projet consiste donc à créer des fontaines sur cet axe très fréquenté du 11e arrondissement.

Pour que chacun puisse dans l'espace public se désaltérer gratuitement.

Pour que les habitants puissent arroser les jardinières de rue et les pieds d'arbres plus facilement.

Nous proposons la création de deux fontaines sur la longueur de la rue de la Fontaine au Roi.

Des créations reprenant les codes des fontaines du monde entier pourraient devenir des points de dialogue interculturel.

1/ Constat

Il s’agit de repenser globalement le square Raoul Nordling et le jardin Louis Majorelle, pour qu’ils répondent mieux à leurs usages :

- Le square Raoul Nordling (1 255 m²), est très utilisé par les familles. L'aire de jeux pour enfants est surchargée.

- Le jardin Louis Majorelle (2 700 m²), bien que deux fois plus grand est beaucoup moins fréquenté en raison des massifs compacts et d’entrées peu visibles depuis l’espace public et de sa non mise en valeur.

2/ Propositions

- Créer une 3ème aire de jeux pour enfants dans le square Raoul Nordling.

- Réaménager le jardin Louis Majorelle pour l’aérer et valoriser ses plantations.

3/ Conclusion

Ce projet déposé par le Conseil de Quartier Bastille-Popincourt vise à redonner de la convivialité et à embellir cet espace de plus de 4 000 m2 au pied de l'Eglise Ste-Marguerite.

L'objectif est de créer un quartier vert et solidaire dénommé "les coccinell'idées" mettant en réseau des jardiniers amateurs et des associations de solidarité, dans le périmètre Truillot-Gardette-Popincourt-Voltaire.

Le projet permet de lier des actions de végétalisation avec le renforcement des liens sociaux de proximité, impliquant habitants avec ou sans abri, écoliers, personnes âgées, personnes handicapées...

Il est proposé d'installer dans ce quartier :

des aménagements pour protéger les initiatives de végétalisation des rues (ex : tours des pieds d'arbres)

une signalétique "silhouettes de coccinelles" pour identifier et valoriser ces initiatives

des nichoirs et hôtels à insectes

des poubelles pédagogiques et ludiques pour apprendre le tri des déchets

des boîtes à livres

Des animations régulières, ouvertes et participatives, permettront de sensibiliser à la biodiversité de manière ludique. Des personnes en insertion professionnelle participeront à l'entretien des plantations sur la durée.

Ce projet vise à requalifier l’espace vert situé au devant du centre sportif George Rigal et à permettre son ouverture au public. Il est en effet dommage que cet espace soit aujourd’hui inaccessible et ne puisse bénéficier aux Parisiens. Ce projet permettrait également de rendre les abords directs de l’équipement plus attrayants.

Éducation et jeunesse

Projet en quartier populaire

Améliorons l’accueil et le confort des écoles afin de favoriser la réussite éducative des enfants du quartier politique de la Ville !

Nous proposons la modernisation de la cour de l’école maternelle 7/13 passage Piver : très sollicité, le revêtement de cette cour de récréation est souvent mis à rude épreuve et son usure est régulière (fissures, nivellement à revoir, problèmes d’écoulements…).

La cour de l’école élémentaire 77 boulevard de Belleville pourrait profiter de l’aménagement d’un auvent, pour permettre aux enfants de prendre l’air par temps de pluie. Cette même école pourrait aussi bénéficier de la création d’un espace d’accueil au rez-de-chaussée pour les cours municipaux pour adultes (CMA), afin d’améliorer la sécurisation de l’école.

Nous proposons enfin de rénover des toilettes de l’école maternelle 5 impasse de la Baleine : les toilettes doivent respecter des impératifs d’hygiène, de confort afin de garantir le bien-être, l’intimité et la santé des enfants.

Le temps de la récréation est un temps de détente indispensable aux enfants, tout comme celui de la pause méridienne qui augmente le temps passé à l’extérieur. Nous proposons que le revêtement des cours soit remis à neuf, que les cours soient végétalisées, décorées, rangées, aménagées pour améliorer le cadre de vie de tous les enfants et les abriter en cas d’intempéries.

Ces travaux pourraient notamment concerner 11 établissements du 11e :

EE Saint-Sebastien (Cour des Lions) : Réfection du revêtement de sol

EE Saint-Bernard : Rendre accessible la terrasse au-dessus du réfectoire

EM La Roquette : Réalisation d’une fresque murale dans la cour d’entrée

EM 11bis Parmentier : Création d’un local à vélo et mise en place d’un mur d’expression libre

EM Cavaignac : Banc autour d’un arbre, végétalisation et revoir la barrière de séparation avec l’élémentaire

EM Beslay : Repeindre les murs de la cour

EM Baudin : Réfection du revêtement de sol

EM 4/12 Cité Souzy : Réfection du revêtement de sol

Collège Anne Frank : Réfection des portes

8 établissements pourraient par ailleurs bénéficier d’auvents :

EM 11bis Parmentier

EM 4/12 Cité Souzy

EM Cavaignac

EE Alexandre Dumas

EE Cité Voltaire

EE Saint-Bernard

Collège Alain-Fournier

Collège Beaumarchais

Ce projet est co-porté par l’Union Locale de la FCPE 11e et des parents d’élèves du 11e.

Le problème des toilettes scolaires n'est pas une fatalité : les équipements et les pratiques doivent évoluer. Mais commençons déjà par faire des travaux nécessaires dans chaque établissement en écoutant les besoins des usagers !

Ces travaux pourraient notamment concerner 9 établissements du 11e : groupe scolaire rues Alphonse Baudin / St-Sébastien ; EM passage Beslay ; EM boulevard Richard Lenoir ; groupe scolaire rues Servan / St-Maur ; EM rue de la Roquette ; groupe scolaire rue St-Bernard ; EM rue Pihet ; groupe Scolaire rue Godefroy-Cavaignac ; groupe Scolaire 109 avenue Parmentier...).

Pour sensibiliser les enfants au gaspillage alimentaire et au compostage, apprenons-leur dès le plus jeune âge à trier les déchets. Pour cela, nous proposons l'installation de tables de tri sélectif des déchets dans l'ensemble des cantines scolaires des écoles élémentaires du 11e arrondissement.

Une table de tri permet de répartir les déchets des repas afin d'organiser leur valorisation. Ils peuvent ainsi être compostés et utilisés dans les jardins pédagogiques des écoles ou dans les jardins partagés du quartier.

Un enfant qui trie ses déchets prend conscience de ce qu'il jette et réalise parfois qu'il a eu les yeux plus gros que le ventre.

À titre d'exemple et selon le modèle de table choisi, les enfants pourront trier les déchets selon trois catégories :

Déchets organiques destinés au compostage naturel : restes alimentaires facilement compostables, c’est-à-dire transformables en terreau : fruits et crudités ; en exceptant les déchets d'origine animale.

Les autres restes alimentaires non valorisables par le compostage naturel : viande, poisson, pâtes, légumes cuits.

Et les emballages (pots de yaourt, papier du fromage ou du beurre, serviette, etc.).

Oui à des enfants écocitoyens !

Nous proposons l’installation de vidéoprojecteurs interactifs dans les salles de classes des écoles élémentaires du 11e arrondissement.

Le tableau numérique, sous forme de vidéoprojecteur interactif, favorise les apprentissages et suscite la curiosité et l’intérêt des enfances. Il ouvre la classe sur le monde et facilite l’accès à une multitude de savoirs et d’outils pédagogiques.

Les besoins de chaque établissement du 11e sont à recenser, une concertation est à réaliser avec les équipes éducatives afin de ne pas interférer avec le Budget participatif des écoles.

L’équipement pédagogique des classes est à décider avec les enseignants pour une équité sur l’ensemble du territoire.

Tous les temps de l'enfant, qu'il s'agisse des temps d'apprentissage ou des temps de pause, doivent pouvoir se dérouler sans trop de bruit.

Il s'agit de proposer des solutions techniques d'insonorisation et d’isolation de certains espaces très fréquentés par des élèves (réfectoires, préaux, classes, etc.) de façon à réduire le bruit et la déperdition de chaleur :

en installant des dispositifs techniques spécifiques

en modifiant la structure des équipements existants

Ces travaux pourraient notamment concerner 9 établissements du 11e :

EE Saint-Sebastien (La cour des Lions) : Insonorisation du préau

EE Saint-Bernard : Insonorisation de la cantine

EM Beslay : Insonorisation des salles de classe

EM Cavaignac : Insonorisation du préau

EM Saint-Bernard : Insonorisation de la cantine

EE 11bis Parmentier : Insonorisation de la cantine

Collège Lucie et Raymond Aubrac : Isolation/insonorisation du réfectoire et des salles de classes du rez-de-chaussée

Collège Anne-Frank : Insonorisation de la classe de technologie

Collège Beaumarchais : Insonorisation du gymnase

Ce projet est co-porté par l’Union Locale de la FCPE 11e et des parents d’élèves du 11e.

Les enfants accueillis dans les crèches et haltes garderies ont entre 3 mois et 3 ans. Ils sont en pleine explosion psychomotrice, et ont besoin de mobiliser leur corps et leur esprit.

En conséquence, les directrices des établissements d’accueil à la petite enfance et leurs équipes souhaitent plus d’espaces et de matériel dédiés à la motricité, pour grimper, sauter, se hisser, glisser, bouger, mais aussi des bibliothèques au sein des établissements.

Ce projet vise à doter les crèches et haltes garderies du 11e de structures de motricité, ainsi que d'espaces dédiés à la lecture, aménagés pour le confort des petits et des grands, équipés de mobilier pour entreposer et présenter les livres.

La crèche Chanzy pourrait également bénéficier d’améliorations spécifiques sur son bâtiment.

Projet en quartier populaire

Afin d’offrir davantage d’équipements sportifs et de jeux pour les 10-15 ans, le quartier pourrait accueillir un mur d’escalade permettant aux enfants de s’amuser tout en développant l’agilité, la coopération et en aidant les élèves qui ont le vertige à vaincre leur peur.

Ainsi, nous proposons d'installer un mur d’escalade dans la cour du collège Lucie et Raymond Aubrac. Le mur sera accompagné de protections (tapis au sol...) et sera utilisé sous la surveillance d’un encadrant.

Le mur d’escalade permettrait aux élèves de pratiquer ce sport facilement et au sein du collège.

Dans le cadre de son projet « éco-collège », le collège Alain Fournier pourrait bénéficier de la création d’un mur végétalisé sur une partie de sa façade côté rue Léon Frot.

Cette végétalisation ne touchera pas la façade du collège, qui est classée, mais pourrait se prolonger dans son axe sur les 20 mètres suivants, homogénéisant ainsi les différents bâtiments composant l'établissement. Le projet pourrait être réalisé en lien avec des jeunes en réinsertion.

Cette végétalisation poursuit plusieurs objectifs :

Donner une identité propre au collège dès l'extérieur, en lien avec la volonté du collège de s'ancrer dans le développement durable.

Promouvoir la solidarité en faisant se côtoyer collégiens, jeunes en réinsertion et enseignants.

Utiliser à terme le futur composteur de l'établissement pour un recyclage des déchets organiques abouti.

Maximiser la régulation de la température de l'établissement en toute saison (et donc de poursuivre nos économies d'énergie, en lien avec le plan Climat et Énergie de Paris).

Limiter le ruissellement des eaux pluviales.

Limiter les nuisances sonores dans un environnement inévitablement bruyant.

Proposer un cadre apaisant et harmonieux à tous.

Selon l’avis de la Préfecture de Police sur ce projet, le mur végétalisé pourrait être créé à l’intérieur du collège.

Culture et patrimoine

Le projet doit permettre la mise en valeur architecturale de la salle Olympe de Gouges qui accueille chaque année plusieurs dizaines de milliers de personnes, des activités municipales mais aussi associatives, scolaires et culturelles de qualité. Tous les évènements sont gratuits et ouverts à un large public, la salle pouvant accueillir au-delà de 1000 personnes (une des rares salles parisiennes municipales dans ce cas).

Le parvis nécessite d’être réaménagé et couvert pour devenir le prolongement de cette salle et permettre d’accueillir si possible des manifestations.

Afin de mettre en valeur l'entrée de la salle et permettre une véritable continuité entre les deux espaces, le square Marcel Rajman pourrait également profiter de nouveaux aménagements végétaux, avec la plantation de vingt variétés de rosiers (Marcel Rajman ayant été exécuté à l'âge de vingt ans), mais aussi de lavande, lavandin, romarin. L'entrée du club seniors serait également valorisée.

Une scène et un espace multi-fonctionnel pourraient être aménagés au centre du square afin d'accueillir de petits spectacles l'été, mais aussi des ateliers citoyens, des activités sportives...

L’accessibilité de la salle doit être améliorée pour permettre à tous de profiter des nombreux évènements qui y sont organisés, notamment les personnes porteuses d’un handicap ou les seniors.

Enfin l’aménagement devra faire la part belle aux matériaux durables (bois ?) et permettre autant que faire se peut une végétalisation de l’espace.

Faisons de la place Léon Blum un musée à ciel ouvert !

Nous proposons l'implantation d'une œuvre d'art sur le rond-point de la place Léon Blum, afin de rendre cette place et son quartier plus attractifs. Le choix de l'artiste et de l'œuvre fera l'objet d'un appel à projets de la Ville de Paris, sous réserve de l'accord des Architectes des Bâtiments de France.

Après la remise en état des horloges de l'église Saint Ambroise et l'éclairage de sa façade (deux projets votés lors des précédentes éditions du Budget participatif), nous proposons de valoriser la perspective du jardin Truillot vers le boulevard Voltaire par la restauration des trois portes monumentales d'accès à l'église, dont le porche sera mis en lumière par les services de la Ville de Paris cette année.

Cadre de vie

1/ Constat

Ce recoin situé à droite à l’entrée du centre sportif Candie où se trouvent un arbre et du stationnement motos-vélos fait souvent l'objet de dépôts sauvages de déchets et d’encombrants. Les murs sont régulièrement tagués. Le mur présente également une brèche en haut à gauche.

Par ailleurs le stationnement pour véhicules 2 roues est souvent surchargé.

2/ Propositions

Végétaliser et rénover le mur à des fins d’embellissement

Déplacement du parking pour les vélos pour l'écarter du mur

Installation d'un panneau signalétique sur le thème du sport et l'histoire du centre sportif au niveau du grillage et du mur en tôle.

3/ Conclusion

Il faut réaménager ce recoin pour éviter les dépôts.

Les futurs habitants de l’immeuble en construction en face y trouveront leur compte !

Nous proposons la création d'un espace canin clôturé sur la promenade Richard Lenoir.

Chaque jour, de nombreux chiens fréquentent les terrains du boulevard Richard Lenoir. L'idée est de pouvoir créer un espace sur la promenade où les maîtres pourraient voir leurs chiens se sociabiliser (les chiens qui n’ont pas une activité physique quotidienne et ne sont pas suffisamment en rapport avec leurs congénères peuvent développer des troubles du comportement) sans avoir peur qu'ils se sauvent.

Un espace canin est bénéfique pour tous : c'est un lieu de rencontres, d’échanges, qui permet de développer un lien social devenu trop rare dans la vie citadine. C'est aussi un lieu où l'accent serait mis sur la propreté afin d'éviter que des maîtres peu scrupuleux ne ramassent pas les déjections de leur animal. L'espace situé rue de la Roquette est malheureusement trop loin pour nombre d'usagers (personnes âgées, à mobilité réduite...) et en outre devenu insuffisant pour le 11e.

Un lieu adapté devra être identifié boulevard Richard Lenoir en concertation avec l'ensemble des usagers de l'espace public.

Projet en quartier populaire

Nous proposons la création d’un parking deux-roues dans la partie la plus large de la rue Jules Verne afin de résoudre le problème de stationnement abusif de deux-roues sur le trottoir de la rue du Faubourg du Temple, à proximité du centre d'orthodontie situé au 96-98 rue du Faubourg du Temple.

Une signalétique appropriée à destination des utilisateurs de deux roues pourra être mise en place pour accompagner la création du parking.

Nous proposons de supprimer les places de stationnement situées sur les trottoirs de l'avenue de Taillebourg.

Compte tenu de la présence de sorties de parkings d'immeubles résidentiels, d'une auto-école et des places de stationnement sur le trottoir, le trottoir côté impair de l'avenue est particulièrement dangereux pour les piétons, qui doivent rester très prudents en marchant sur ce trottoir.

Supprimer les places de stationnement sur le trottoir permettrait de tranquilliser et mieux sécuriser les piétons, tout en permettant une réappropriation positive du trottoir.

Projet en quartier populaire

Le quartier de Belleville Saint-Maur souffre de multiples problèmes s'agissant de l'espace public : trottoirs et chaussées dégradées et voies vélos impraticables. Le projet consiste à poursuivre le projet dont la première phase a été votée en 2016, mais qui n'avait pas permis de traiter tous les points noirs notamment les rues Oberkampf, Jean-Pierre Timbaud et Saint-Maur.

Il est donc proposé de se concentrer cette fois sur toutes les zones qui n'ont pas encore été traitées sur la base d'un diagnostic élaboré par les habitants et l’expertise des services de la Ville de Paris.

Les projets parisiens

22 projets à échelle parisienne sont soumis à votre vote.

Retrouvez-les tous ici !

Où voter ?

Pour voter, deux possibilités s'offrent à vous :

  • En ligne ;
  • Physiquement, dans l’une des urnes déployées dans l'arrondissement.

Du vendredi 7 au dimanche 23 septembre, votez pour vos projets préférés en vous rendant dans l'une des urnes suivantes :

Les urnes fixes

Du lundi au vendredi sauf jeudi : 8h30 - 17h

Jeudi : 8h30 - 19h

Samedi : 9h - 17h

Dimanche 16 septembre : 10h - 18h

Du lundi au dimanche : 10h - 19h

SAUF :

- Mardi 11 septembre : 10h - 18h45

- Dimanche 16 septembre : 10h - 18h

- Vendredi 21 septembre

- Dimanche 23 septembre : 9h - 18h

Du mardi au dimanche : 10h - 19h

SAUF :

- Dimanche 16 septembre : 10h - 18h

- Dimanche 23 septembre : 9h - 18h

- Vendredi 7 septembre : 10h - 19h

- Lundi 10 septembre : 10h - 19h

- Mercredi 12 septembre : 10h - 19h

- Jeudi 13 septembre : 10h - 20h

- Lundi 17 septembre : 10h - 19h

- Mardi 18 septembre : 10h - 20h

- Mercredi 19 septembre : 10h - 19h

- Vendredi 21 septembre : 10h - 19h

- Vendredis 7 septembre : 10h - 19h

- Les samedis 8 et 15 septembre : 14h - 20h

- Les dimanches 9 et 23 septembre : 14h - 19h

- Lundi 10 septembre: 10h - 18h

- Du mardi 11 au vendredi 14 septembre : 10h - 19h

- Du lundi 17 au jeudi 20 septembre : 10h - 19h


Les urnes mobiles

La Petite Rockette (125, rue du Chemin Vert) : 13h - 19h

- Forum des Associations et des Sports du 11e (Marché Popincourt, boulevard Richard Lenoir) : 11h - 18h

- Inauguration du jardin Truillot : 11h - 18h

- Square Majorelle : 10h30 - 18h

- Square Majorelle : 11h - 18h

- Square de la Roquette : 11h - 18h30

- Jardin Truillot : 10h - 18h

- Îlot Bréguet : 12h-14h30

- École de la Présentation : 16h-17h

- La Petite Rockette (125, rue du Chemin Vert) : 13h - 19h

- École Saint Bernard : 16h-17h

- Îlot Bréguet : 11h30-14h

- Collège Fournier : 16h-18h

- La Petite Rockette (125, rue du Chemin Vert) : 13h - 19h

- Centre social Le Picoulet : 10h-18h

- École boulevard Belleville : 17h-18h

- La Petite Rockette (125, rue du Chemin Vert) : 13h - 19h

- Espace Paris Jeunes Belleville : 14h - 22h

- École Bouvines : 16h - 17h

- La Petite Rockette (125, rue du Chemin Vert) : 13h - 17h

- Friche Ménilmontant : 18h - 21h

- École Cavaignac : 16h - 17h

- Collège Aubrac : 16h - 18h

- Square Majorelle : 11h - 18h30

- La Petite Rockette (125, rue du Chemin Vert) : 11h - 18h30

- Square Jules Verne : 11h - 18h30

- Jardin Truillot : 10h30 - 18h

- CHRS Charonne : 10h - 19h

- Square de la Roquette : 11h - 18h

- Square Jules Verne : 11h - 18h30

- Square Gardette : 11h - 18h30

- Îlot Bréguet : 11h30-14h

- École Keller : 16h - 17h

- La Petite Rockette (125, rue du Chemin Vert) : 13h - 19h

- Îlot Bréguet : 11h30-14h

- École Titon : 16h - 17h

- La Petite Rockette (125, rue du Chemin Vert) : 13h - 19h

- MJC Mercoeur : 12h - 20h

- École Pihet : 17h - 18h

- MJC Mercoeur : 12h - 19h

- École Duranti : 16h - 17h

- Centre social et culturel Solidarité Roquette (47, rue de la Roquette) : 10h - 19h

- La Petite Rockette (125, rue du Chemin Vert) : 13h - 19h

- École Baudin : 16h - 17h

- Square Majorelle : 11h - 18h30

- Jardin Émile Gallé : 10h - 19h

- Square Jules Verne : 11h - 18h30

- Square Maurice Gardette : 10h - 18h

- Jardin Truillot : 11h - 18h30

- Square Majorelle : 11h - 18h30

- Square Maurice Gardette : 10h - 18h

- Jardin de la Folie Titon : 11h - 18h30

- Jardin Truillot : 11h - 18h30


Le Budget participatif : faites le Paris de demain

Dispositif de démocratie locale, le Budget participatif permet aux Parisiennes et aux Parisiens de proposer des projets d’envergure parisienne et des projets à l’échelle de leur arrondissement. Les projets lauréats sont ceux ayant reçu le plus de suffrages dans la limite de l’enveloppe d’investissement de la Ville de Paris qui y est consacrée.

La Mairie de Paris réserve pour cela une enveloppe budgétaire correspondant à 5% de son budget d'investissement, soit un demi-milliard d'euros pour la période 2014-2020 .

En 2018, plus de 100 millions d’euros, dont 30 dédiés aux quartiers populaires, sont ainsi consacrés aux nombreux projets déposés par les Parisien.ne.s.

Dernière mise à jour le mardi 18 septembre 2018

Restez connecté

Lettre d'information

Pour suivre l’actualité de votre arrondissement, inscrivez-vous à la newsletter !

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris