Lentilles bio et lutte contre le gaspillage alimentaire : une cantine engagée dans le 11e !

" Votre enfant mange-t-il équilibré à l’école ? " : est la question que pose l’ONG Greenpeace dans une étude où elle analyse les repas servis dans les cantines des écoles parisiennes au premier trimestre 2019. 

Les cantines du 11e arrondissement sont celles qui servent le plus de repas végétariens par semaine : 1,5. La Mairie et la Caisse des Écoles de l’arrondissement se sont  engagées à développer une cantine soucieuse du développement durable et du bien-être des enfants. 

https://www.greenpeace.fr/paris/menu-cantines-parisiennes/


Le Plan alimentation durable

Le Plan alimentation durable de la ville de Paris vise à ce que la restauration collective soit composée à 50% d’aliments durables d’ici 2020. Dans le 11e, la part d’alimentation durable dans les 9400 repas quotidiens des cantines a dépassé cet objectif puisqu’elle a atteint 52% en 2018. Aucun produit contenant de l’huile de palme ou des OGMs ne sont utilisés, et les œufs proviennent d’élevages de poules en plein air.

Alimentation durable : qu’est-ce que ça veut dire ?

1. Des produits provenant de l’agriculture biologique. 

Notamment du pain, des légumes et des fruits de saison.

2. Des denrées issues de l’agriculture locale et de saison. 

Un partenariat a été noué entre Eau de Paris et une coopérative d’agriculteurs de la Vallée de la Vanne dans l’Yonne. Il permet d’étendre les surfaces d’agriculture biologique cultivées dans cette zone de captage d’eau pour la capitale et ainsi améliorer la qualité de cette eau. Grâce à cet accord, les cantines de l'arrondissement  ont pu servir plus de 7 tonnes de lentilles bio depuis 2018.  Fort du succès de cette collaboration, de nouveaux produits bio de la Vallée de la Vanne rejoindront bientôt les lentilles dans les assiettes des enfants du 11e notamment des pois chiches et de l'huile de colza. 

3. Des labels, gage de qualité. 

Les produits Label Rouge comme le porc et le poulet,  le poisson issu de la pêche durable sont privilégiés. Le Label Rouge est une certification nationale qui distingue des produits dont le niveau de qualité est supérieur aux autres produits similaires commercialisés.


L'opération "Mon restau responsable"

La Mairie du 11e arrondissement vient d’entrer dans la démarche « Mon restau responsable » initiée par la Fondation Nicolas Hulot.  Elle est basée sur quatre piliers : le bien-être (et notamment la qualité nutritionnelle), l’assiette responsable, les éco-gestes, et l’engagement social et territorial. 

A l’initiative de François Vauglin, maire et président de la Caisse des écoles du 11e et Célia Blauel, adjointe à la Mairie de Paris en charge de l’environnement, du développement durable, de l’eau, de la politique des canaux et du plan climat, un partenariat innovant a été lancé avec des agriculteurs de la Vallée de la Vanne. Ces derniers cultivent des terres en agriculture biologique à Chigy, à 150km de Paris, une zone ou est captée l’eau du robinet des parisien.nes. Ils fournissent les cantines de l’arrondissement en légumineuses bios. Depuis 2017, plus de 7 tonnes de lentilles leur ont été commandées : ce partenariat contribue ainsi au maintien d’emplois agricoles et à l’économie locale, ainsi qu’à la production d’une eau de qualité. François Vauglin s’est engagé à poursuivre et développer cette collaboration entre la mairie du 11e et les agriculteurs de la Vallée de la Vanne. 

Mardi 18 juin, François Vauglin et Célia Blauel, entourés des équipes de la Caisse des écoles du 11e et des agriculteurs bio de la Vallée de la Vanne participaient à une cérémonie d’engagement dans la démarche « Mon restau responsable », en présence de Nicolas Hulot. 

Pour plus d'informations sur ce partenariat : https://www.mairie11.paris.fr/actualites/des-lentilles-bio-pour-une-eau-protegee-753

Lutter contre le gaspillage alimentaire

Trois repas sur dix servis dans les écoles de l’arrondissement sont sans viande ni poisson. Cette démarche s’inscrit à la fois dans la promotion d’une alimentation plus saine mais aussi dans une volonté de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Dans le cadre du plan de lutte contre le gaspillage alimentaire adopté en 2015 par le Conseil de Paris, la Caisse des Écoles du 11e arrondissement s’est portée volontaire pour une expérimentation de collecte de denrées alimentaires non utilisées par les cantines. Elle travaille depuis la rentrée 2017 avec la Croix Rouge et les Restos du Cœur. Plusieurs centaines de kilos de denrées alimentaires non-utilisées ont été données à ces associations.

Au sein même des cantines, les excédents de nourriture sont réutilisés dans d’autres plats le lendemain. Les enfants peuvent aussi choisir de se servir une « mini portion » de plats, ce qui permet d’éviter le gaspillage alimentaire mais aussi d’encourager les enfants à goûter ce qu’ils ne connaissent pas. Le projet « Des tables de tri dans les écoles du 11e » a été plébiscité lors du Budget Participatif en 2018. Elles ont déjà été installées dans six écoles comme la maternelle Souzy ou les écoles élémentaires avenue de la République. Le projet sera étendu à d’autres écoles du 11e arrondissement en 2019.

Un exemple d'affiche de sensibilisation des élèves au gaspillage

Une conception collaborative des menus

Maryline Tosi est la diététicienne de la Caisse des Écoles du 11e. Elle créée des menus équilibrés et durables tout en veillant au respect des normes d’hygiène, de sécurité et aux contraintes budgétaires.

La cantine ne pourra jamais être l’équivalent d’une « cuisine familiale » explique Maryline Tosi, car elle doit servir 9200 de repas chaque jour, cependant « L’équipe de la Caisse des Ecoles du 11e s’attèle à cuisiner de la meilleure façon possible les plats avec des produits sains ». Pour cela, l’avis des enfants est pris en compte en permanence. Ils donnent régulièrement leur opinion sur les repas à la cantine au travers d’enquêtes de satisfaction. Elles sont couplées à des enquêtes alimentaires reposant sur la quantité de plats consommés par les enfants pour voir ceux qui plaisent ou non. Tous les deux mois, après avoir été sensibilisés à l’importance d’une alimentation saine, ce sont eux qui choisissent un menu !

Les parents d’élèves sont impliqués dans le choix des menus via la commission des menus, qui réunit, tous les deux mois, les parents d’élèves, les représentants de la Mairie et de la Caisse des École du 11e arrondissement, les directeurs et responsables éducatifs Ville. Chaque commission a lieu dans une cantine différente. Ils prennent le repas avec les enfants et observent les points positifs ou à améliorer. La diététicienne présente les menus qu’elle a composés pour les deux prochains mois. Ils sont ensuite discutés et modifiés si nécessaires. Comme l’explique Maryline Tosi, cette démarche permet une « transparence auprès des parents » et un débat qui rend possible une amélioration permanente de la restauration scolaire dans le 11e.

Dernière mise à jour le lundi 24 juin 2019

Restez connecté

Lettre d'information

Pour suivre l’actualité de votre arrondissement, inscrivez-vous à la newsletter !

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris