Profitez de la nouvelle édition du festival "Onze Bouge" ! 

Retrouvez ici l'intégralité de la programmation de l'édition 2018 d'Onze Bouge, qui se tiendra du mercredi 30 mai au lundi 4 juin.

Ce festival unique allie engagement artistique et soutien à la création en tenant toujours sa promesse : la gratuité pour tous les spectacles.

Toutes les modalités pratiques (réservation, retrait des billets, etc.) sont à retrouver à la fin de cet article.

Soirée d'inauguration du festival

Mardi 29 mai à 19h45 au Bataclan se tiendra la soirée d’inauguration du festival Onze Bouge avec une représentation de la pièce Hors-piste, par Le Rire Médecin.

Hors-piste, histoires de clowns à l’hôpital est une comédie chorale bouleversante, traversée par l’humour, où cinq comédiens sont tour à tour des pères, des mères, des médecins, des infirmières, des enfants et des clowns. Ils empruntent les moyens purs de la scène pour nous transporter au cœur de ce théâtre pas comme les autres où les spectateurs n’ont pas acheté leur place : l’hôpital pour enfants.

Depuis 26 ans, Le Rire Médecin redonne aux enfants hospitalisés le pouvoir de jouer et de rire pour mieux faire face à la maladie. L’association intègre des clowns professionnels dans les services pédiatriques des hôpitaux français : deux fois par semaine, plus de 100 comédiens offrent aux enfants de précieux moments de joie et de rêve. Le miracle de cette pièce est de réussir à rendre compte de la délicatesse de ce travail de dentelle dans une pièce de part en part théâtrale. Un jeu de mime, une berceuse, un rap démentiel... Avec les clowns, tout est possible et se joue dans l'instant auprès des enfants hospitalisés.

Toujours sur le fil, le comédien à l'hôpital aide les enfants malades à mieux supporter l'hospitalisation, permet à l'entourage de porter un autre regard sur la maladie, et offre des moments de décompression aux soignants pour se ressourcer et agir toujours pour le bien-être de l'enfant hospitalisé.

Le Bataclan
50 boulevard Voltaire
75011 PARIS
  • Saint-Ambroise
  • 11044 - RICHARD LENOIR VOLTAIRE NORD
Voir la fiche


Musique

Et si on pouvait savourer de la chanson tout en faisant du bien à son corps, tout en le mettant au repos pour qu’il se régénère ? La 6e heure du jour propose une aventure musicale autour de la sieste. Un moment de déconnexion totale : on coupe le wi-fi, on coupe les amplis et on recharge les batteries.

Le spectacle raconte l’épopée romanesque de Maria Dolores à travers l’orient, ou plutôt sa fuite désespérée : un délire mythomane qui pose la « douloureuse Dolores » comme un véritable « Don quichotte » version féminine.

Avec un répertoire original plus imbibé qu’un loukoum, véritable hymne au sable, au narguilé et aux cochons... fennecs pardon, elle nous emmène en excursion autour de la Méditerranée, de Marseille à Alger, du Sahara à l’Égypte, de la Palestine à la Turquie...

Pour l’accompagner dans cette traversée du désert, elle s’offre les services d’un orchestre oriental digne de ce nom : HABIBI STARLIGHT.

Chanteuse, mais surtout auteure-compositrice de talent, Loane se démarque par ses doigts de fée de pianiste, illustrant parfaitement l'image qu'elle perçoit en la musique. Ses textes, tout comme ses notes, sont d'ailleurs minutieusement arrangés avec des sonorités métissées, tantôt joyeuses, tantôt mélancoliques qui, soufflées de mots souvent attendrissants, presque drôles, ne peuvent que fasciner plus d'un.

La Manufacture Chanson est une société coopérative d’artistes au service des artistes de la chanson. Elle s’engage au quotidien dans la formation, l’accompagnement, la professionnalisation, le développement de projet, la création, la diffusion ou encore l’action culturelle. Dans le cadre du Festival Onze Bouge, la Manufacture Chanson propose une scène ouverte dédiée à la découverte de jeunes artistes du quartier avec, entre autres : Maïtagari, Missonne, Nicolas et Marjolaine, Fouch… Une scène ouverte de découvertes de jeunes artistes de la chanson du quartier.

C’est l’histoire de deux frères jumeaux qui passent leurs journées devant MTV, fascinés par la puissance des lives musicaux, des performeurs anglo-saxons qui tournent en boucle sur la chaîne musicale. Très vite, Allan et Brice décident que « plus tard » eux aussi chanteront et danseront devant des foules en délire, comme leurs idoles….

Jean-Baptiste « JB » rejoint le groupe en 2012. Le DJ ajoute du relief aux compositions 100% vocales en les renforçant par des effets électroniques de voix pré-enregistrées. Sur scène, il lance les instrumentales et les joue en même temps que chantent Allan, Brice et Davy : le concept de l’#HumeurShow est né.

La première partie sera assurée par ORÉ : espiègle et mordante, la jeune femme s’amuse avec habileté des mots et de leurs sonorités. À l’instar du « Saxophone » d’Odezene, elle fait rimer et rythmer les syllabes entre elles. En les découpant et les rassemblant, elle crée une poésie nouvelle qui flatte l’oreille et l’esprit.

Depuis 12 ans, le Festival GénéraSon Réservoir réunit artistes, groupes, organisateurs, programmateurs professionnels de la musique avec pour seul crédo : découvrir les talents de demain.

Après Zaz, Gordon Sanchez, Eddy La Gooyatsh, Hangar, Flavia Coleho et Emily Pello, le cru 2017 a distingué Edgär (artiste de l'année).

Pour cette soirée, l’idée est de proposer des artistes qui sont passés par la scène de GénéraSon Réservoir et de mettre à l'honneur la diversité artistique de ce rendez-vous. Ce sont donc des groupes aux univers très différents qui seront réunis :

Edgär : Vous pourriez croiser aussi bien Edgär dans une ruelle humide de Liverpool, sortant d’un pub une pinte à moitié pleine à la main que sur les quais de Seine, échevelé au petit matin, après une nuit passée à danser dans un club. Derrière ce mystérieux oiseau de nuit se cache un duo tout en harmonies. Sobriété des guitares, complexité des arrangements et voix qui s’entremêlent sont ainsi ici au service du texte et de l’émotion. Tout à la fois personnalité unique et multiple, Edgär vous fait partager ses états d’âme pop.

David Assaraf : Il y a chez David Assaraf un art du contraste qui ravit sur des chansons aigres-douces. Il fait preuve d’un cynisme pertinent et d’une sacrée aisance dans le deuxième degré. Ne pas compter sur lui pour prendre des chemins consensuels. Sa voix est grave, profonde, langoureuse. La mort joue souvent les trouble-fêtes, s’inscrit en trompe l’oeil. Elle n’est jamais pesante. Pourquoi ? Parce que David Assaraf insuffle à ses chansons une sacrée gueule d’atmosphère.

Billet D’humeur : Fraîchement accrédités Musiciens du métro et considérés comme LA révélation 2016 des Solidays, Billet d’humeur continue de propager sa « Feel good music » dans des endroits improbables, devant un public toujours plus nombreux et accroc ; emballé instantanément par une telle expression aussi théâtrale que réaliste et sensible.


Théâtre

Le parti pris est risqué : il s'agit là, pour Ismaël Saïdi de traiter d'un sujet qui effraie voire terrorise le grand public.

En effet, la pièce Djihad donne un visage à ces jeunes qui rejoignent les rangs en Syrie, persuadés de faire partie des élus qui sauveront l'Islam et ses frères.

C'est l'histoire de Reda, Ismaël et Ben, trois « musulmans d'ici », qui s'embarquent dans ce qu'ils croient être leur meilleur moyen d'exister et qui finissent par faire face à une réalité violente et obscurantiste bien loin de l'idylle valeureuse qu'ils s'étaient imaginée. Malgré le sujet terrible qui est ici traité, il s'agit avant tout de tourner en dérision le dogmatisme, la victimisation des arabes, le racisme ordinaire qui règne dans les banlieues. Elle fait rire des clichés de toutes les religions et lève le silence sur ce qui est devenu tabou : la peur de l'autre et ce qu'elle déclenche.

Un débat animé par l'équipe du spectacle sera proposé à l’issue de la représentation.

Fondée en 2014, la Cour des Contes a pour objectif de promouvoir, transmettre et rendre indispensable l'art du conte parmi vous ! "Sortir le conte des placards de l'enfance" Pour réaliser cet objectif, la Cour vous propose une plongée dans un répertoire large composé de créations originales et traditionnelles.

Animée par de jeunes conteurs passionnés, la Cour des Contes fait entrer dans son univers tous les publics et participe tout simplement au ré-enchantement du monde !

50 est le fruit d’une rencontre entre le conteur Kamel Zouaoui et deux jeunes migrants Siriki Traoré et Mohamed Koné. Devenus comédiens pour 50, ils y dévoilent leurs histoires à travers leurs propres récits.

Deux jeunes migrants sans papiers sont convoqués à la préfecture de police pour récupérer leur récépissé de demande de régularisation. L'attente dans ce couloir est longue et les deux jeunes majeurs en profitent pour exhumer de leur mémoire quelques souvenirs d'ici et d'ailleurs.

Ils racontent leurs traversés, ils parlent du pourquoi de ce voyage, ils parlent de ce qu'ils ont laissé derrière eux. Ils se racontent entre rêves et espoirs…

Derrière 1336 se cache un décompte des jours de lutte, ceux passés de la fermeture de la fermeture de l’usine Fralib jusqu’à la fin du conflit entre Unilever et les ouvriers du groupe fabriquant thés Lipton et Éléphant.

1336 est aujourd’hui la nouvelle marque des thés produits par la SCOP qu’ils ont créée en 2015.

Marie et Sara sont deux jeunes femmes qu’on pourrait croire à l’opposé l’une de l’autre. Marie, d’origine espagnole et guinéenne, est une grande sensible, toujours dans l’introspection. Sara, quant à elle, est impulsive. Et pourtant, tout relie ces deux femmes aux antipodes. Chacune est amenée à mettre de l’ordre dans le terrain houleux de son histoire.

Deux comédiennes, deux femmes, deux coeurs. Deux soeurs ? Un témoignage théâtral universel qui permet à chacun de revisiter son histoire.

La lecture sera suivie d’une rencontre et d’un débat avec la metteure en scène Pauline Ribat

Le Grand Showtime est un show d'humour improvisé, interactif, qui va à cent à l'heure !

Une équipe de petits génies qui enchainent des sketchs étonnants, des chansons décalées, des raps improbables : ces comédiens rivalisent de complicité et d'humour pour donner vie aux idées trouvées par le public, même les plus folles !

Ils dépassent les limites avec classe, c'est outrancier sans vulgarité, c'est démesuré avec précision, c'est parfois stupide mais tellement drôle...


Danse

Enfermé dans sa chambre d’adolescent, Hugo découvre un livre, Roméo et Juliette, dans une boite à souvenirs.

Alors qu'il se lance dans la lecture du texte de Shakespeare, des sons envahissent sa chambre et sa tête, des personnages apparaissent, des corps déambulent, s’agitent, se percutent, dansent parfois. Au rythme de la musique et de la pièce, Hugo devient Roméo. L'histoire d'amour tragique de Shakespeare fait écho à sa vie et lui sert d'exutoire pour projeter ses joies, ses peines et ses angoisses.

Roméo et Juliette, Distorsion est le récit d'une catharsis, celle d'Hugo, un adolescent d'aujourd'hui.

Un spectacle musical, sans paroles, à mi-chemin entre le théâtre et l'expression corporelle qui nous offre un éclairage original de la fameuse pièce de Shakespeare.

La compagnie les Chemins de Travers a été créée en 2013 avec l’envie irrésistible d’emmener les gens sur des chemins inattendus. Elle revendique la curiosité et l’envie de rencontre.

Ces artistes brisent les frontières entre les arts et font du cirque actuel.

Ils ont pour ambition de faire ressentir des émotions et distillent la performance pour en faire éclore un univers singulier.

Un cirque à la recherche d’une théâtralité et d’un mouvement dansé, qui permet de s’exprimer par le corps et de crier bien fort ses joies et ses colères.

Sur le thème "De Bach à Joplin", un concert d'un quatuor de violoncelles du Conservatoire municipal Charles Münch vous attend.

Le son d'un violoncelle seul est déjà très beau, deux violoncelles encore mieux sonneront. Si l'on ajoute un troisième, on est presque dans le rêve, quant à l'arrivée du quatrième, c'est le bouquet ! Enfin, lorsqu'on s'accorde en quatuor pour réunir les voix que l'on dit proches de l'Homme, on parvient au firmament de la beauté sonore et on réussit alors le voyage dans le temps musical intersidéral. Élèves et professeurs devenus un grand violoncelle à seize cordes, présent pour vous donner l'envie d'en jouer...

Ce concert sera suivi du duo Hip-Hop Du’elles (Compagnie Hors pairE). Ces deux femmes construisent autour de ce qu’elles forment ensemble, une paire. Elles se nourrissent de leurs parcours personnels et socio-professionnels et utilisent le langage de la danse Hip-hop et autres influences. Leur création développe le thème de la dualité dans ses enjeux autant identitaires que relationnels, et questionne la difficulté nécessaire d'être soi, d'être deux, d'être avec l’autre.

Pour sa 22e édition, Le festival Onze Bouge, en partenariat avec Mouvement Contemporain, met en place son 4e DANSORAMA. Cette scène ouverte permet à de toutes jeunes compagnies de montrer leur travail, le temps d’une soirée, au public du festival. Un panorama de la danse sans fard, sans étiquette, pour un public curieux de découvrir ce qui se danse aujourd’hui.

Rester (Compagnie Présomptions de Présences) : R E S T E R est un pari intime, celui d’user de tous nos langages intérieurs pour dire l’indicible, danser le silence, entourer une solitude. La compagnie est partie du désir de porter la question de l’écriture et du corps au centre du processus de création.

Périnée mon amour (Ingrid Bizaguet) : Périnée mon amour est une conférence dansée, drôle, légère et profonde. Il y a d’abord deux tabourets. Puis deux conférences qui vous emmènent sur le chemin de l’appropriation de soi, à la recherche des mécanismes qui nous empèsent d’y accéder. Ingrid Bizaguet s’interroge sur le sens que nous mettons dans la danse. Elle crée donc un parallèle entre le langage du corps et celui des mots.

Le Marin perdu (Compagnie Les choses qui font boom) : « Si un homme a perdu un oeil ou une jambe, il sait qu’il a perdu un oeil ou une jambe ; mais, s’il perd le soi - s’il s’est perdu lui-même -, il ne peut le savoir, parce qu’il n’y a plus personne pour le savoir. » (L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau, Olivier Sacks).

Le Testament d’Amélia (Compagnie Quai6) : C’est une immersion brève dans la vie d’une femme névrosée. C’est un voyage qui nous révèle les sources de ses déviances et mettent en lumière une lutte incessante contre son propre inconscient.

Skin Off (Compagnie The Burning House) : Le corps est abordé comme un lieu, un espace de vie à part entière. La peau devient un terrain de rencontre et d’affrontement entre le monde extérieur et notre monde intérieur. La compagnie The Burning House, a pour ambition de créer des performances artistiques transversales, numériques et de sensibiliser autour de la danse et les arts du mouvement.

Te Tairas-Tu ? est le récit de trois personnages qui cherchent à libérer leur langage, à exprimer par le corps, le son et la voix ce qu’ils ont à dire.

Cette nouvelle création est pensée comme un parcours ; celui de la tentative, du combat, de la lutte de trois personnages vers la libération de la parole.

Souvent détournée de sa fonction initiale à cause des autres, des règles imposées ou de nos propres conflits intérieurs, le langage a du mal à trouver son authenticité. A toute vitesse et de toutes les couleurs, avec humour ou mélancolie, avec des corps et des instruments, du son et de la voix, c’est l’émotion des corps sur scène qui va rayonner et les rendre plus forts.

À partir d’une cacophonie vocale, ils vont explorer, s’accorder, se découvrir, apprendre le langage de l’autre afin de trouver leur propre voix (voie), leur propre manière de s’exprimer et d’exister.

À partir d'un poème d'Aragon, une danseuse, une comédienne, et un musicien se retrouvent et partagent cette histoire...


Arts de la rue

Il existe une chambre blanche. À l’intérieur de cette chambre, il y a Typhus et ses fantômes. À l’intérieur de Typhus, il y a un papillon qui ne demande qu’à sortir. Êtes-vous prêts à le voir s’envoler ?

Une immersion burlesque et grinçante dans les arcanes de la folie, à la rencontre d’émotions brutes.

Clown caustique à partir de 10 ans

Évidences Inconnues mêle musique, théâtre et magie pour interroger la notion de coïncidence. Comment deux personnes, loin l’une de l’autre, peuvent-elles vivre la même expérience ?

Sur scène, deux virtuoses – le mentaliste Kurt Demey et le contrebassiste Joris Vanvinckenroye – jouent avec notre raison et nos sens. De surprise en surprise, nos certitudes se retrouvent chamboulées. La réalité est-elle vraiment telle que nous la percevons ?

Cris de stupeur et décrochement de mâchoire garantis !

Cela ressemble à une séance de l’assemblée nationale, un président, des discussions autour des lois. Une seule différence, les députés sont des gens modestes, des gens de la rue, des usines, des hôpitaux, des écoles.

Les discussions sont enrichies par de la musique, des textes de Victor Hugo, Pablo Néruda, Henri Michaux et aussi les chansons décapantes de Didier Super ou intermèdes de Fantazio.

Les lois sont collectées en amont, et les personnes qui les inventent sont invitées à les défendre.

LES GONFLÉS arpentent le territoire, le dessinent, en prennent possession. Les quatre performeurs se déplacent dans un espace et font escale en un lieu donné.

Là, ils évoluent dans différentes situations, se répandant et s’amoncelant autour, contre, sur, dessus et sous.

Ils inventorient espaces intérieurs et extérieurs, explorant par les mouvements et les postures l’architecture, le mobilier, les obstacles.

Ils partiront du parvis de la Mairie du 11e pour rejoindre la place de la Bastille.

Modalités pratiques

Pour profiter de la programmation 2018 du festival Onze Bouge, il vous est indispensable de retirer votre billet à partir du 22 mai :

  • À la billetterie du Kiosque 11 sur le parvis de la Mairie du 11e, tous les jours de 8h30 à 18h30 sauf le dimanche 27 mai ;
  • En ligne, en cliquant ici (2€ de frais de billetterie par billet).

Les billets seront disponibles une semaine avant la date de chaque spectacle.

Plus d'informations sur festivalonze.org ou au Kiosque 11 dès les vendredi 18 et samedi 19 mai, de 14h à 18h.




Dernière mise à jour le vendredi 18 mai 2018

Restez connecté

Lettre d'information

Pour suivre l’actualité de votre arrondissement, inscrivez-vous à la newsletter !

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris