Tout sur les masques

Quels sont les masques qui protègent, à quel moment les porter, comment et où s’en procurer…? Retrouvez toutes les réponses dans l’article ci-dessous.

Attention

Pour savoir comment récupérer votre masque offert par la Ville de Paris, rendez-vous dans la section "les masques distribués par la Ville". Aucun retrait direct de votre masque n'est possible en pharmacie ou en Mairie.


Les différents types de masque

1. Le masque de protection respiratoire (FFP), pour les soignants

Il s’agit d’un équipement de protection individuel qui protège le porteur du masque contre l’inhalation de gouttelettes. Il existe plusieurs niveaux de filtration : FFP1, FFP2 et FFP3.

Ces masques sont destinés aux professionnels de santé, ainsi qu’aux professionnels dont l’environnement de travail nécessite une protection individuelle (industrie chimique, BTP…)

2. Le masque chirurgical, pour les personnes malades

Il s’agit d’un dispositif médical répondant à la norme NF EN 14683, qui, en évitant la projection de gouttelettes émises par le porteur du masque, limite la contamination de l’environnement extérieur et des autres personnes. Il protège également celui qui le porte contre les projections de gouttelettes émises par une personne en vis-à-vis. En revanche, il ne protège pas contre l’inhalation de très petites particules en suspension dans l’air, comme les masques FFP.

3. Les masques « alternatifs », ou masques « barrière »

Dans le cadre de l’épidémie de Covid-19, les autorités françaises ont travaillé avec les industriels du textile pour développer des masques qui, en complément des gestes barrières, offrent une protection adaptée pour certaines activités professionnelles non-médicales.

L’AFNOR (Association Française de Normalisation), a publié le 27 mars un document permettant aux professionnels et particuliers de fabriquer des masques grand public de catégorie 1 et 2.

L’utilisation de ces masques (dits alternatifs ou barrière) s’inscrit dans la stricte application des gestes barrières.

Le masque de catégorie 1, pour les professionnels en contact avec le public

Son usage est destiné aux populations exposées au public dans le cadre de leur travail (postier.ère.s, livreur.se.s, agents d’accueil, policier.ère.s etc.). Fabriqué en tissu, il filtre plus de 90% des particules émises d’une taille supérieure ou égale à 3 microns.

Le masque de catégorie 2, pour les contacts occasionnels

Destiné au grand public, ce masque filtre 70% des particules de 3 micron. Il n’est donc utilisable que par les personnes ayant uniquement des contacts occasionnels, et respectant les gestes barrière et la distanciation sociale.

Les masques « fait maison »

D’autres modèles de masques préexistaient avant le modèle de masque barrière proposé par l’AFNOR. Tous les masques en tissus contribuent à améliorer la protection des personnes qui respectent les gestes barrières. Il convient néanmoins d’être vigilant aux modèles comportant une ou plusieurs coutures verticales, le long du nez, de la bouche et du menton. Cette solution n’a pas été retenue par les experts de l’AFNOR (risque de fuite par la couture).

Certains modèles fabriqués par des particuliers, même s’ils respectent la norme AFNOR, sont par ailleurs conçus avec des tissus qui, eux, ne respectent pas cette norme. Soyez donc également vigilants sur cette question.

Enfin, les professionnels qui fabriquent des masques alternatifs ont la possibilité de les faire tester selon un protocole normé, afin d’avoir la confirmation que lesdits masques apportent bien le niveau de performance attendu. Ceci n’est pas possible lorsque ces masques sont fabriqués par des particuliers, même s’ils sont fabriqués selon le modèle de l’AFNOR.

Si vous souhaitez fabriquer votre masque selon la norme AFNOR, rendez-vous sur ce site.

Comment porter son masque ?

Quel que soit le type de masque que vous utilisez, il faut respecter certaines étapes pour ne pas contaminer votre masque, et ainsi rendre son utilisation inefficace.

Mettre son masque

1. Lavez-vous les mains, avec de l’eau et du savon ou une solution hydroalcoolique.

2. Prenez votre masque par l’élastique ou le fil.

3. Mettez-le dans le bon sens ! Certains masques ont une couleur sur la face avant, elle doit donc se placer à l’extérieur. Quand ce n’est pas le cas, on repère la partie en accordéon, qui se déplie vers l’avant.

4. Placez les élastiques autour des oreilles sans toucher la partie centrale du masque.

5. Appuyez sur la partie haute du masque, au niveau du nez, pour le rendre hermétique.

6. Attrapez le bas du masque avec votre main propre, puis le tirer pour couvrir le menton.

Porter son masque

• Ne le touchez jamais avec les mains ! La partie filtrante ne sera plus filtrante si vous la touchez, elle ne sera plus propre, ni hermétique.

• Le masque, peu importe sa catégorie, peut être porté 4 heures maximum. Au-delà il ne sera plus filtrant.

• En cas de soif ou de faim, ne mettez surtout pas le masque sur votre cou ! Cela reviendrait à le contaminer, il ne serait donc plus efficace. Si vous souhaitez l’enlever quelques instants, lavez-vous les mains, décrochez l’élastique d’une des oreilles, et laissez l’autre oreilles attachée.

Enlever son masque

• Ne manipulez le masque que par les élastiques et retenez que l'extérieur du masque peut être potentiellement souillé et infecté.

• Posez-le si possible dans une boîte hermétique en attendant un lavage.

• Lavez-vous immédiatement les mains.

Jeter son masque

Pour jeter votre masque sans propager le virus, mettez-le dans un emballage séparé, puis placez-le dans la poubelle des ordures ménagères, et pas la poubelle de recyclage : le masque est en effet considéré comme un déchet à risque, et ne peut pas être recyclé. Attendez ensuite 24h avant de jeter votre poubelle dans le bac commun de votre immeuble pour qu'elle soit collectée par les services de la Ville. Ce délai de 24 heures est nécessaire pour préserver la santé des personnels.

Si vous portez des lunettes

• Pour mettre un masque si l’on porte des lunettes il faut d’abord les poser, se laver les mains, poser le masque, bien ajuster le masque en particulier au nez, puis remettre ses lunettes.

• Pour enlever son masque, vous devez d’abord enlever vos lunettes, puis enlever et mettre le masque potentiellement souillé dans un sac ou, avant de le mettre à laver.

• Si votre masque n’est pas assez bien ajusté sur votre nez, l’air peut s’échapper par le haut, et provoquer de la buée sur vos lunettes. Il est donc d’autant plus important d’adapter minutieusement le la partie haute du masque sur votre arrête de nez.

Laver son masque réutilisable

• Laver le masque à 60° pendant 30 minutes en machine à laver, avec votre lessive habituelle.

• Éviter le lavage à l'alcool ou à la javel qui endommagent le tissu et donc la capacité filtrante du masque.

• Si le masque ne peut pas être lavé immédiatement, il faut le placer dans une boîte hermétique. Celle-ci devra être également nettoyée.

Jeter un masque à usage unique

Jetez-le dans une poubelle fermée, puis lavez-vous les mains. Si vous n’avez pas la possibilité de le jeter tout de suite, ne le jetez pas par terre ! Placez-le dans un contenant hermétique, que vous laverez ensuite.

Où et quand porter un masque ?

Afin de limiter la propagation du Covid-19, porter un masque doit devenir aussi habituel que tout autre geste barrière !

Aujourd’hui, le port du masque n’est obligatoire que dans les transports en commun, la distanciation physique étant difficilement applicable dans certains métros, bus et tramways. Toutefois, cela peut également s’avérer compliqué dans l’espace public, il est donc fortement conseillé de porter un masque dès lors que vous êtes dans un espace partagé. Même si ce n'est pas obligatoire, la Ville de Paris recommande donc fortement le port du masque dans les espaces publics.

Les masques distribués par la Ville

Depuis le 11 mai et jusqu'au 2 juin, 2,2 millions de masques en tissu, lavables et réutilisables vingt fois, sont distribués au grand public en pharmacie. Plusieurs modèles (plat ou bec de canard) et plusieurs tissus (coton ou polypropylène) ont été sélectionnés. 

Le nombre de masques distribués est limité à un par personne et jusqu’à 6 par foyer.

Comment obtenir votre masque ?

1) Rendez-vous sur Paris.fr ou appelez le 3975.

2) Inscrivez-vous sur un créneau horaire pour retirer votre masque en pharmacie. Aucun masque n’est distribué en Mairie.

3) Vous recevez un bon d’échange.

4) Rendez-vous dans votre pharmacie à l’horaire prévu pour obtenir un masque contre votre bon.

La Ville de Paris fournira aux pharmaciens les boîtiers permettant de contrôler la validité des contremarques, un guide détaillant la procédure de distribution ainsi qu’un support de communication.


Comment sont fabriqués les masques ?

Tous les masques distribués sont certifiés AFNOR. Ils sont en polypropylène, La finesse du polypropylène est un atout : le masque est léger mais tout aussi filtrant que trois couches de coton. Tous nos masques répondent à un haut niveau d’exigence de filtration (95 à 97 %) et de respirabilité. Ils respectent le référentiel AFNOR SPEC S76-001 : 2020. Ces masques sont fabriqués par des entreprises majoritairement parisiennes, et toutes françaises, car l’objectif est double : lutter contre la crise sanitaire, tout en luttant contre la crise économique qui est à venir.

Ainsi, environ 1,5 million de masques ont été commandés à la société Coco&Rico qui fait fabriquer ses masques dans des ateliers parisiens et franciliens. Les sociétés Boldoduc et le groupement Résilience fournissent plusieurs centaines de milliers de masques ainsi que 500 000 kits assemblés par une trentaine d’ateliers parisiens et des structures de l’économie sociale et solidaire, comme des ESAT (Établissement et service d'aide par le travail) qui emploient des personnes en situation de handicap, des coopératives ou des ressourceries.


Mode d'emploi

Le mode d’emploi et la notice d’entretien du masque « barrière » doivent normalement être remis avec le masque. Cette notice est indispensable car elle rappelle que les masques doivent impérativement être lavés avant usage. C’est la raison pour laquelle le masque n’est pas sous emballage individuel et que le pharmacien peut le manipuler avec ses mains. Si vous n’avez pas obtenu cette notice, vous pouvez la trouver sur paris.fr

Ces règles ont été édictées par l’AFNOR. C’est pourquoi leurs conditions d’utilisation et d’entretien comportent des spécificités pratiques contraignantes comme le séchage mécanique. L’essentiel est que le masque reste mouillé le moins longtemps possible (moins de deux heures). L’agence française du médicament recommande un lavage en machine de minium 30 minutes suivi d’un séchage mécanique ou à l’air libre, puis un repassage.


Dans quelle pharmacie retirer mon masque ?

La majorité des pharmacies parisiennes participent à l’opération. Nous ne pouvons fournir la liste des pharmacies participantes ou une carte car ce serait considéré comme de la concurrence déloyale entre les pharmacies. C’est une demande des pharmaciens, qui sont nos partenaires dans cette opération, et dont nous nous devons de respecter les règles de déontologie. Mais il y a 700 pharmacies qui participent au dispositif (sur les 900 pharmacies que compte Paris) et nous veillons à ce qu’elles soient toutes régulièrement approvisionnées. Vous devriez donc trouver un masque dans votre quartier. 

Leur approvisionnement est assuré par des grossistes en pharmacie, à vélo cargo depuis les entreprises parisiennes de l’ESS ayant fabriqué ces masques.

Vous pouvez retirer votre masque dans n’importe quelle pharmacie, ainsi si votre pharmacie de quartier n’est pas encore approvisionnée au moment de votre créneau de retrait, n’hésitez pas à vous rendre dans une officine voisine.

S'équiper de plusieurs masques

Un masque, qu’il soit réutilisable ou à usage unique, ne doit être porté que 4h de suite. Le masque fourni par la Ville de Paris vient donc uniquement en complément de l’équipement individuel que chaque Parisienne et Parisien doit se constituer.


Un défaut ? 

Si malgré notre vigilance le masque avait un défaut de fabrication, nous invitons les bénéficiaires à envoyer un mail rapidement sur la page paris.fr dédiée aux masques (en bas de la page, rubrique "posez votre question") ; il sera naturellement possible d'envoyer un nouveau bon de retrait. 

Si vous avez plus de 70 ans

Dans l’attente de pouvoir bénéficier de votre masque réutilisable, vous recevrez automatiquement dans votre boîte aux lettres au cours de la semaine du 11 mai quelques masques chirurgicaux jetables pour vous dépanner.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur l’article dédié sur paris.fr.

Dernière mise à jour le lundi 18 mai 2020

Restez connecté

Lettre d'information

Pour suivre l’actualité de votre arrondissement, inscrivez-vous à la newsletter !

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris